© JM Berts

Le château de Gaillon

  • Incontournables
  • Patrimoine
  • Visite

Histoire d’un chef d’œuvre de la Renaissance en Normandie

Un décor de conte de fées…

Surplombant la ville de Gaillon et la vallée de la Seine, ce véritable trésor d’architecture vous offre un merveilleux voyage dans le temps. Embarquez vos petites princesses et vos petits princes pour une fabuleuse découverte en famille !

Premier château de style Renaissance en France
Classé au titre des monuments historiques en 1862
Du château à la prison : découvrez son patrimoine carcéral
Seine-Eure

Un édifice emblématique

de la Renaissance française

Un joyau architectural normand !

Entre avril et octobre, le Château de Gaillon vous accueille pour une visite aux allures de contes de fées qui vous plongera dans son histoire et son incroyable destin.

Bâti entre 1500 et 1509 sur l’emplacement d’un château médiéval, le Château de Gaillon est considéré comme le premier château de style Renaissance en France, construit quelques années avant les très célèbres châteaux de la Loire. Souvent désigné comme un joyau architectural de la transition entre le style gothique flamboyant et le style Renaissance, il resplendit par son élégance et son harmonie. Alliance parfaite de la tradition française et des décors innovants venus d’Italie à la Renaissance, le château de Gaillon est le symbole d’une nouvelle façon de bâtir les châteaux au début du XVIe siècle.

Laissez-vous envoûter par ce véritable musée à ciel ouvert. Découvrez l’exposition « le décor de Gaillon entre flamboyant et Renaissance », la salle des maquettes, la porte de Gênes, le cellier, la chapelle basse, la galerie sur le Val, sans oublier ses paisibles jardins.

Un destin

plein de rebondissements

Dominant la vallée de la Seine, c’est sur une position stratégique dans le conflit qui oppose la France au Duché de Normandie que furent érigés les premiers édifices du château à partir de 1200. En 1262, l’archevêque de Rouen, Eudes Rigaud, obtient le château du roi Louis IX en échange des moulins de Rouen et de 4 000 livres. Le château devient alors la propriété des archevêques de Rouen et leur résidence d’été.

Embelli par l’archevêque Guillaume d’Estouteville en 1454, c’est l’archevêque Georges d’Amboise qui réalise d’importants travaux sur le château pour le transformer en un château Renaissance. Émerveillé par l’art et l’architecture en Italie, Georges d’Ambroise s’inspire de la Renaissance italienne pour rompre avec les conventions architecturales de l’époque et réaliser son « palais italien » en Normandie. Pour cela, Georges d’Amboise engage des constructeurs talentueux du Val de Loire entre 1502 et 1506 puis fait appel à de nombreux artistes rouennais et italiens. A partir de 1506, le Château de Gaillon devient le premier château de la Renaissance en France, désigné en 1508 dans une lettre manuscrite comme « le plus beau et le plus superbe lieu qu’il y ait dans toute la France ».

A la Révolution française, le Château de Gaillon, en proie aux pillages, est transformé en maison centrale « régionale ». Inauguré en novembre 1816, le centre pénitentiaire de Gaillon accueille entre 1824 et 1868 un nombre croissant de délinquants, notamment des mineurs, souvent originaires de Rouen, de Paris et sa banlieue. La maison centrale de Gaillon s’affirme rapidement comme l’un des plus grands centres de détention de France.

Classé au titre des monuments historiques en 1862, le château est vendu aux enchères en 1925 et devient, au terme d’une longue procédure judiciaire, la propriété de l’Etat en 1975. Les travaux de restauration de l’édifice sont confiés à l’architecte en chef des Monuments Historiques Georges Duval et débutent en 1977. Depuis, le château a retrouvé quelques éléments de sa splendeur d’antan, évocation de la merveille qu’il fut, intégrant son passé pénitentiaire et valorisant son patrimoine carcéral unique en France.

Une visite captivante pour tous,
que vous soyez en famille, en couple ou entre amis !

Le château de Gaillon

joyau architectural en Seine-Eure